Diocèse de Luçon

Accueil > Communication > Conférences > Les conférences proposées par l’ICES

Les conférences proposées par l’ICES

jeudi 13 septembre 2012, par admin

- Jeudi 14 mars – 20h30

  • CONFÉRENCE organisée par le BDE de l’ICES en partenariat avec l’AED (Aide à l’Église en Détresse) :

Chrétiens d’Orient : quelle espérance ?

    • Salle de conférence de l’ICES – 17 bd des Belges – La Roche sur Yon

La curiosité aura sorti Georges Casmoussa du commun pour lui offrir un incroyable destin. Parfait polyglotte, il voyage sur les cinq continents, approche grand nombre de personnalités, a traversé des coups d’État et des guerres, vécu une occupation et frôlé la mort une nuit de janvier 2005 à Mossoul en Irak.

Mgr Casmoussa, archevêque syriaque catholique émérite de Mossoul en Irak et vicaire patriarcal à Beyrouth, a été enlevé en 2005 par un groupe armé. Suite à un dialogue ouvert avec ses ravisseurs, sa libération miraculeuse est intervenue.

Il apportera son témoignage de chrétien en terre d’Orient, ayant traversé la guerre en Irak, l’instabilité politique de la région, cherchant des solutions sur les liens à bâtir avec les communautés musulmanes en voie de radicalisation.

- mardi 19 mars :

Que faut-il penser de l’homoparentalité ? La réponse de l’anthropologie chrétienne

- YVES SEMEN

  • Docteur en Philosophie politique de l’Université de Paris-Sorbonne

- 20h30 Salle de conférence de l’ICES – 17bd des Belges – La Roche sur Yon

On a beaucoup parlé ces derniers mois du « mariage » entre personnes du même sexe. Il ne s’agit pas de revenir sur les différentes objections qu’on peut y faire, mais de montrer que le vrai problème porte d’abord, et bien davantage, sur la question de la filiation, donc de l’ « homoparentalité ».

La revendication de ce nouveau mode de filiation, avant de soulever des questions d’ordre juridique, sociologique ou psychologique, pose un problème de nature anthropologique qu’il convient d’identifier clairement et relève d’une volonté idéologique de bouleverser un ordre de nature qui, pour les chrétiens, est également l’expression d’un plan d’amour de Dieu sur l’homme et la femme. D’un autre côté, elle n’a pu s’imposer dans les débats actuels qu’à la faveur de la dissociation de la sexualité et de la procréation, qui semble communément admise aujourd’hui et définitivement entrée dans les mœurs.

C’est au décryptage des sources idéologiques de cette revendication qu’invite cette conférence, en même temps qu’à une prise de conscience de la responsabilité des chrétiens à l’égard de ce qui, beaucoup plus qu’une simple question de société, constitue un véritable enjeu de civilisation.