Diocèse de Luçon

Accueil > Communication > actualités > « Manif pour tous », la mobilisation continue

« Manif pour tous », la mobilisation continue

mercredi 9 janvier 2013, par admin

- La Manif Pour Tous continue sous l’appellation « la Manif Pour Tous Partout ».

  • Il s’agit d’un rassemblement La Manif Pour Tous dans tous les départements de France simultanément, afin de montrer la mobilisation tenace et déterminée des citoyens français de toutes les régions.
    Rendez-vous est donc donné à tous les vendéens qui le peuvent à La Roche sur Yon, avec un départ le Samedi 2 février à 15h place de la Vendée. Les manifestants se rendront en cortège devant la Préfecture.

- En Vendée, la prière aussi continue ! Le centre spirituel Relais Pascal propose le samedi 2 février2013, une journée de prière en faveur de la vie consacrée et de la famille

  • 11h30 messe
  • 12h20 à 17h20 Adoration Eucharistique
  • 17h30 Chapelet
  • 18h00 Vêpres
Paris, le 16 janvier 2013

Communiqué du Conseil permanent
de la Conférence des évêques de France


Depuis de longs mois, nous avons alerté le gouvernement et l’opinion publique
sur le risque de clivage profond que représentait, au sein de la société française, le
projet de loi permettant le mariage et l’adoption pour les personnes de même sexe. Ce
clivage est d’autant plus malvenu que notre pays connaît une période de fortes
difficultés économiques et sociales qui devrait, au contraire, amener les responsables
politiques à rassembler le pays.

L’ampleur exceptionnelle de la manifestation du dimanche 13 janvier montre, s’il
en était besoin, que cette alerte était fondée. Dans les trois cortèges convergeant vers le
Champ de Mars, des gens de toutes les régions de France, jeunes ou plus âgés, en
famille, avec leurs enfants ou seuls, de toutes opinions, de toutes religions ou sans
religion, ont défilé avec conviction, dans la bonne humeur et sans agressivité à l’égard
de quiconque. Dans cette grande diversité, la caractéristique commune était la
reconnaissance de la famille, l’intérêt supérieur des enfants et le respect de la filiation.

Une majorité politique ne peut, sans dommage pour le bon fonctionnement
démocratique, ignorer les réactions que suscite chez tant de nos compatriotes le projet
d’une telle « réforme de civilisation ». La mission du politique est d’offrir le cadre d’une
authentique réflexion sociale sur ces questions majeures que sont la transmission de la
vie et la nature des liens humains. C’est pourquoi nous souhaitons, qu’à l’occasion du
débat parlementaire, les élus et les politiques proposent des solutions et des
formulations qui soient respectueuses du caractère hétérosexuel du mariage, de la
filiation et des personnes homosexuelles.

Pour notre part, comme évêques, nous invitons les communautés catholiques, à
poursuivre la réflexion sur ces enjeux fondamentaux.

Les membres du Conseil permanent de la Conférence des évêques de France :

- Cardinal André VINGT-TROIS, archevêque de Paris, président de la CEF

- Mgr Hippolyte SIMON, archevêque de Clermont, vice-président de la CEF

- Mgr Laurent ULRICH, archevêque de Lille, vice-président de la CEF

- Mgr Jacques BLAQUART, évêque d’Orléans

- Mgr Jean-Claude BOULANGER, évêque de Bayeux et Lisieux

- Mgr Jean-Pierre GRALLET, archevêque de Strasbourg

- Mgr Hubert HERBRETEAU, évêque d’Agen

- Mgr Jean-Paul JAEGER, évêque d’Arras

- Mgr Jean-Paul JAMES, évêque de Nantes.

Dix-huit cars venus de toute la Vendée, soit près d’un millier de personnes parties aux aurores d’une dizaine de villes du diocèse (Challans, les Sables d’Olonne, Saint Laurent-sur-Sèvre, Luçon, Fontenay-le-Comte, la Roche-sur-Yon…), ainsi que de nombreuses personnes venues par leurs moyens personnels, en covoiturage, en train, ont rejoint « La manif pour tous ». Cette dernière a été incontestablement un succès, les organisateurs annonçant au moins un million de personnes.

Une véritable générosité de la part des Vendéens, notamment de ceux qui ne pouvaient pas venir

Parmi les manifestants, toutes les générations étaient représentées : enfants, jeunes, parents, et grands-parents, prêtres, élus…… Pour la porte-parole du collectif en Vendée, Anne-Cécile Staub, « la journée a été l’aboutissement d’une organisation de plusieurs semaines », a-t-elle déclaré sur RCF Vendée. « J’ai été impressionné par cette foule immense, certains ont attendu près de trois heures avant de pouvoir commencer le cortège, un cortège qui a duré sept heures et demi. Nous avons écouté sur le Champ de Mars des témoignages absolument bouleversants, dont celui d’un jeune homme de 17 ans, adopté, qui disait que les enfants adoptés n’étaient pas là pour suppléer un désir d’enfants, mais nous avons besoin d’un papa et d’une maman », a raconté la porte-parole. Devant l’apparente immobilité du gouvernement, la porte-parole s’est déclarée toujours mobilisée : « nous porterons la voix de l’enfant jusqu’au bout ! »

Pour Nolwenn Porcheret, responsable de l’organisation des départs depuis la Vendée : « Les régions de l’Ouest se sont beaucoup mobilisées. Dans notre diocèse, l’appel de notre évêque a été un véritable encouragement à venir faire entendre notre parole ce dimanche à Paris. Je salue toutes les personnes qui ont pris la décision de passer toute une journée dans un car, en se levant aux aurores, avec des enfants, avec parfois des problèmes de covoiturage pour aller jusqu’au point de départ des cars, et pour venir redire leur attachement à la cellule familiale. J’ai été témoin d’une véritable générosité de la part des Vendéens. Des personnes qui ne pouvaient pas venir ont fait des dons, petits ou grands, mais témoignant tous d’une solidarité bouleversante. Des gens ont prêté leur voiture à des volontaires, qui sont partis dans la nuit à Paris pour assurer l’accueil et la sécurité, une soixantaine d’étudiants sont venus manifester alors qu’ils sont en période de partiels. C’est vraiment très réjouissant de voir cette belle diversité ! ».

Pour Mgr Castet : « j’ai vu des vendéens très motivés participant à une marche du bon sens »

Mgr Castet, présent avec un groupe de manifestants du Sud-Vendée nous raconte sa journée : « La manifestation s’est déroulée dans une ambiance bon enfant, pacifiée. Cela dépassait, malgré les caricatures, la communauté chrétienne engagée ; tous n’étaient pas engagés de la même manière dans l’Eglise. J’ai vu à plusieurs reprises des couples musulmans dans le cortège. Des sensibilités variées se sont retrouvées. J’ai rencontré aussi d’autres évêques. Avec un groupe de vendéens nous sommes arrivés au Champ de Mars vers 16h, un espace déjà plein. J’ai ensuite voulu retrouver les autres vendéens, ce qui s’est déroulé sur le pont de l’Alma vers 18h. Les cortèges qui convergeaient à ce moment là étaient pleins, serrés, la foule remplissait l’avenue Wilson, d’où mon impression d’une très grande masse de personnes. Les vendéens que j’ai rencontrés sont apparus très motivés, ils participaient à une marche du bon sens, le bon sens des gens qui ne veulent pas se faire manipuler par de petits groupes qui entendent définir le patrimoine de tous. Je respecte le gouvernement, mais j’espère qu’une telle manifestation pourra faire avancer la réflexion ».

« Je suis venu manifester par devoir vis-à-vis de mes enfants. Je veux leur laisser la possibilité de vivre dans une société en laquelle je crois. »

Pour Stéphane : « C’est une grande joie pour moi de voir autant de monde mobilisé aujourd’hui pour la défense du mariage d’un homme et d’une femme. Je suis venu manifester aujourd’hui, pas seulement parce que je suis catholique, mais surtout en tant que citoyen et en tant qu’homme, car je suis inquiet de voir la déstructuration de la société que ce projet de mariage pour tous engendrerait. Je reste motivé pour la suite, car c’est très rassurant de voir tant de monde concerné par le sujet. Cela donne de l’espoir, et surtout, il ne faut rien lâcher. S’il faut de nouveau se mobiliser, on se mobilisera ! »

Catherine, venue avec ses trois enfants : « Quelle belle journée nous avons vécu ! C’était fatiguant, c’est vrai mais tellement joyeux ! Pour moi c’était vraiment important d’être là, pour dire à nos gouvernants qu’on ne peut pas faire n’importe quoi ».

Nicolas : « C’est un rassemblement efficace. Une foule massive, calme mais déterminée, un esprit très familial. Cela va porter du fruit, j’espère, pour la prise de conscience des gens. Je suis venu manifester par devoir vis-à-vis de mes enfants. Je veux leur laisser la possibilité de vivre dans une société en laquelle je crois. Cette mobilisation n’est qu’un début….. »

Enfin Maud, qui avaient laissé son mari et ses enfants à la Roche-sur-Yon, « j’ai trouvé cette journée extraordinaire, et très émouvante. L’organisation était hallucinante, chapeau ! Tout le monde parlait avec tout le monde, dans quelles autres circonstances cela aurait-il pu se produire ? Je m’attendais à du monde, mais pas à une telle ampleur, cela nous encouragera à en parler autour de nous, à encore faire de ce projet de loi un sujet de conversation. S’il faut y retourner, nous y retournerons quitte à mobiliser au moins cinq personnes de notre entourage qui n’ont pas pu participer à la manif ! Cela a également donné un souffle, un élan aux catholiques, une unité dont l’Eglise a toujours besoin ».

La manif mais aussi la prière !

En Vendée, en plus des débats organisés en paroisses ces dernières semaines, comme à Luçon par exemple, plusieurs communautés ont soutenu les manifestants par leur prière, ce fut le cas pour la communauté du centre spirituel diocésain du Relais Pascal aux Sables-d’Olonne. Le 13 janvier, une journée de prière en faveur de la famille était organisée (messe le matin, suivie de l’adoration eucharistique et des vêpres en fin de journée). Enfants, parents, grands-parents, jeunes, entre 50 et 80 personnes se sont rendues dans la chapelle du centre. Dans les profils des priants : un papa seul avec ses enfants (car maman à manif) ou l’inverse, ou encore un certain nombre de personnes pas forcément habituées du centre spirituel.

Propos recueillis par Anne Detter-Leveugle et Grégoire Moreau

JPEG - 42 ko
le Champ de Mars était le but final des différents cortèges, beaucoup de personnes dont de nombreux vendeens n’ont pu y accéder à cause du flot de manifestants
JPEG - 66.5 ko
A l’image de nombreux autres maires vendéens, Annie Guyau, maire de Thorigny accompagnée de son mari Luc ont fait le déplacement


Comme le disait le Cardinal André Vingt-Trois dans le discours de clôture de la conférence des évêques de France le 8 novembre 2012 : « Nous nous réjouissons que, dans le cadre de la légalité et dans le respect des personnes, de nombreuses initiatives soient prises par nos concitoyens, croyants ou non, pour s’opposer au projet du gouvernement dans son état actuel. Beaucoup de catholiques s’engagent dans ce sens avec des personnes d’autres courants de pensée ou d’autres religions. Par-delà les clivages politiques, légitimes dans une démocratie, il s’agit bien d’un engagement pour la promotion d’un bien commun pour notre société ». [1]

Notre engagement résolu peut se décliner en trois directions : prier, écrire aux élus et manifester.

- 1.Prier : le samedi 8 décembre, une foule nombreuse s’est rassemblée en l’église Notre Dame de la Roche-sur-Yon à l’occasion d’une veillée de prière pour la vie naissante et la famille.

J’encourage fortement tous ceux et celles qui le peuvent à prier personnellement, en groupe d’amis, en communauté ou en paroisse afin que le mariage soit reconnu dans sa véritable nature et que le droit des enfants soit véritablement pris en compte.

Vous pouvez également vous associer à la prière proposée par le mouvement « Pour l’unité » : Télécharger le document pour s’associer à cette démarche

- 2.Ecrire aux élus : lors de l’assemblée des évêques de novembre 2012, l’appel du cardinal Vingt-Trois aux catholiques à écrire aux élus (députés, sénateurs, maires) quelle que soit leur appartenance politique et à encourager leurs amis à le faire a reçu l’assentiment des évêques.

Diverses associations proposent des projets de lettres : Modèle de lettre à adresser à son député et à son sénateur sur le site des Associations familiales catholiques

Modèle de lettre destinée aux maires sur le site les 2ailes.com

-  3.Manifester : le 14 novembre dernier, je vous écrivais ceci : « je vous engage à participer aux manifestations prévues si elles sont conformes à vos convictions et donnent un gage de sérieux ».

Aujourd’hui devant l’échec de ce qui a été entrepris pour favoriser le dialogue et le débat, je vous encourage à rejoindre la manifestation nationale du 13 janvier à Paris. « La manif pour tous », (http://www.lamanifpourtous.fr) est organisée par un collectif apolitique et aconfessionnel rassemblant toutes sortes d’associations. Elle veut promouvoir le mariage qui unit un homme et une femme et constitue le fondement de notre société, permettant aux enfants de s’épanouir dans un cadre durable et harmonieux.

Comme citoyen, comme prêtre, comme évêque je marcherai moi-même aux côtés de tous ceux qui prendront la décision, librement et en conscience, d’utiliser ce moyen d’expression mis à notre disposition dans une démocratie.

Modalités pratiques permettant d’y participer :

- http://manifpourtous85.wordpress.com
- Coordonnées pour les transports :transportlmpt85@gmail.com
- Coordonnées pour des renseignements :manifpourtous85@gmail.com

Confiant dans votre engagement, alors que nous allons bientôt célébrer les mystères de Noël, je vous invite à porter à la connaissance du plus grand nombre ce document par les moyens que vous jugerez les plus appropriés.


+ Alain Castet,
Evêque de Luçon




Afin de vivre l’eucharistie dominicale, chacun pourra se rendre aux messes anticipées la veille au soi
r

- >Voici, pour info, les horaires des messes anticipées situées des principales villes de départ :

- pour Luçon, 18H30 à Ste Gemme la Plaine
- pour Fontenay, 19H église St Jean
- pour Challans, 19H
- pour les Sables d’Olonne, 18H30 église St Michel
- pour Montaigu, 19H église St Martin
- pour St Gilles Croix de Vie, 18H30 église St Gilles
- pour St Laurent sur Sèvre, 18H30 à Evrunes
- pour la Châtaigneraie, 19H à Antigny
- pour les Herbiers, 19H église ND du Petit Bourg
- pour La Roche sur Yon, 18H30 église St Louis

Prière pour la famille au Relais Pascal, centre spirituel diocésain aux Sables-d’Olonne

- Dimanche 13 janvier 2013 aux Sables d’Olonne

  • Prière pour la famille (en communion avec la Manif pour Tous )
    • 11h00 messe
    • 12h20 à 18h20 Adoration en faveur de la famille
    • 18h30 Vêpres
  • possibilité de venir avec son pique nique pour le repas du midi



(le centre spirituel est fermé jusqu’au samedi 12 inclus
rendez-vous dimanche 13 janvier pour la messe)


[1Cardinal André Vingt Trois, discours de clôture de la conférence des évêques de France le 8 novembre 2012