Diocèse de Luçon

Accueil > Archives du site 2005-2012 > Editoriaux > Editoriaux 2008 d’église de Luçon > Edito n°15 du 3 septembre

Edito n°15 du 3 septembre

mercredi 3 septembre 2008, par admin

Vive la rentrée !

Il y a bien des années, en cette fin de mois d’août,
en ces jours où les bonnes résolutions et le désir
d’entreprendre se mêlent à la crainte, à l’usure et à
la nostalgie, un petit enfant m’a appris à regarder
résolument vers le temps qui vient.

Alors que je parcourais les allées d’une librairie,
l’esprit encombré par les soucis propres à toute
rentrée, un enfant, fils d’amis très chers, s’est élancé vers moi, tout heureux
de retrouver un visage connu, en s’écriant : « Super, c’est la rentrée ! ».

Cette parole claire, fraîche et spontanée, m’a réveillé et a dissipé la brume
des craintes. J’ai repensé à cette phrase de l’entretien avec Nicodème : « Il
est vraiment possible de renaître quand on est vieux »
.

Pour y parvenir, plusieurs conditions s’imposent : déposer là le fardeau et
reprendre la route avec confiance, regarder vers l’avenir et aimer le quotidien
comme le lieu du bonheur et de la nouveauté inattendue.

Super, c’est la rentrée : je vais reprendre la route avec ceux que Dieu me
donne comme compagnons de vie, je vais reprendre la route en renouvelant
les fidélités qui forment le socle de la vie, je vais enfin ouvrir mon coeur en
recevant de Dieu les personnes qu’il mettra sur mon chemin.

Ainsi, je ne céderai pas à la peur, je ne craindrai pas les oiseaux de mauvais
augure, même et surtout ceux qui savent se donner un air savant. Persuadé
qu’aucune analyse, même pertinente, ne peut décrire avec certitude l’avenir
de l’homme et encore moins la réalité spirituelle, je saurai garder un regard
distancié face à tous les pessimismes et devant les réciteurs de fausses
évidences.

Je me souviendrai que l’oeuvre de l’Esprit est toujours surprenante. Il est
capable d’ouvrir les portes que l’on croyait fermées à tout jamais. Il sait
unir ce que l’homme a opposé. Dans chacune de nos vies, il suscite des
bouleversements inattendus.

Super, c’est la rentrée. Laissons-nous habiter par l’Esprit. Apprenons à voir
comme Dieu voit nos familles, nos proches, nos communautés et la vie de
l’Église. Entrons dans un dynamisme qui déplace nos personnes et nos idées.

C’est la rentrée : Dieu espère en nous.

[vert]+ Alain CASTET
évêque de Luçon[/vert]